100
28 juin 2016

The Last Girl : la critique du stagiaire !

Il nous a été annoncé comme LE meilleur film de zombies depuis “28 Jours plus Tard”  par Alan Jones pour Radio Times. The Last Girl est il aussi bien que le disent les critiques ? Est-ce le film de zombies de trop ?

Avant de se pencher sur la critique en elle même voici quelques informations sur ce film.

THE LAST GIRL : FICHE TECHNIQUE

Les infos essentielles

The Last Girl est un film Britannique et Américain réalisé par Colm McCarthy. Réalisateur qui a réalisé des épisodes de la série Sherlock ou encore Doctor Who. Cette fois-ci c’est aux zombies qu’il s’attaque avec l’adaptation du roman The Girl with All the Gifts de Mike Carey. Avec des acteurs comme Gemma Arterton (Gemma BovaryHansel & Gretel : Witch Hunters), Glenn Close (Les 101 Dalmatiens, Les Liaisons dangereuses)  et la jeune Sennia Nanua, Colm nous plonge dans 1 heure 52 de thriller épouvante horreur.

C’est quoi l’histoire ?

Au fin fond de la campagne anglaise, une base militaire héberge et retient prisonnier un groupe d’enfants peu ordinaires qui, malgré le fait d’avoir été infectés par un agent pathogène « zombie » qui a décimé la planète, demeurent capables de penser et de ressentir des émotions. Lorsque la base est attaquée, Melanie, qui semble être la plus surdouée d’entre eux, réussit à s’échapper en compagnie de son professeur, de deux soldats et d’une biologiste qui ne voit en elle qu’un cobaye indispensable à la découverte d’un vaccin. Dans une Angleterre dévastée, Melanie doit découvrir qui elle est vraiment et décider ainsi de son propre sort comme celui de l’humanité toute entière.

LA CRITIQUE

Garantie sans spoiler !

Colm McCarthy nous plonge dans le film avant même que la première image n’apparaisse à l’écran. Sans nous expliquer le pourquoi du comment, il nous met ensuite directement dans cet univers dont on ne sait rien. Dans The Last Girl, il réussit à nous dire les “règles” de son apocalypse zombie très rapidement et sans que ça soit fait en didacticiel. Le spectateur suit Melanie pendant tout le film et le réalisateur nous place de son point de vue. On apprend sur le monde en même temps qu’elle.

Même si on pourrait penser que le début est un peu long, on est très vite dans le film et dans l’ambiance du non savoir. La musique d’ailleurs est très immersive avec ses voix qui nous oppressent, nous entourent. Le casting est réussi les acteurs sont bien dans leur rôle. La jeune Sennia Nanua a fourni un jeu particulièrement juste et puissant.

Au niveau du visuel, l’image et le cadrage sont propres (ou plutôt sales), le film s’enchaîne bien et nous laisse en immersion. Certaines scènes de combats notamment, sont filmées très esthétiquement cassant les codes “classiques” du cinéma de manière très intelligente.

Etant à la fois original tout en respectant l’image du zombie, The Last Girl est un bon cocktail bien dosé. Des touches d’humour viennent aussi parsemer le film sans faire tâche. Malgré quelques réactions de personnages légèrement prévisibles, et des moments eux aussi quelques fois prévisibles, le film garde une fin réussie.

C’est un film que je conseille, pour tous les amateurs de films de zombies ainsi que les novices en la matière. Car au delà des zombies il y a une histoire réfléchie et innovante derrière ce film, ainsi qu’un message fort sur notre société.

Savoir si c’est le meilleur film de zombie, cela est très subjectif, de plus il existe une telle variété dans les films de zombies, allant de la comédie romantique au film d’horreur qu’il est difficile de juger tous ces films ensemble. Il n’en est pas moins que c’est un très bon film de zombies où les dit revenants ne sont pas montrés que pour exposer le savoir-faire du maquillage et des effets-spéciaux.

On passe un bon moment devant ce film et si je devais noter ce film je lui donnerais 8.5/10

– Andréas aka Vice City, stagiaire HMWK.

Pour retrouver la critique du film K.O. clique ici!

VOUS EN VOULEZ ENCORE ?

CHANGER D'UNIVERS !

allentown pa ts escorts sissies